Le Masque REDFLAG | Protection active

Le masque REDFLAG allie technologie industrielle, R&D, eco-responsabilité et durabilité.
Le masque de protection respiratoire REDFLAG est composé de 2 éléments :

  • un masque lavable à l’infini et réutilisable
  • un filtre antiviral et antibactérien, jetable après une semaine d’utilisation, réduisant considérablement les déchets.

Réalisé en tricot 3D, le masque est sans couture et facile à porter. Grâce à sa barrette en aluminium interchangeable, il s’adapte à toutes les formes de visage et permet d’éviter la buée.

Le masque REDFLAG vous protège vous et vos proche grâce à au filtre actif :

  • 99.92% efficaces contre toute forme de virus
  • 100% efficaces contre les bactéries

Les masques de protection REDFLAG doivent être utilisés uniquement avec les filtre antimicrobien « REDFLAG Leaf ». Ces derniers utilisent la solution active HeiQ Viroblock NPJ03.

Masque & Filtre REDFLAG

Patent pending CH717444

Comparaison des masques REDFLAG avec d’autres masques

Recommandations d’utilisation

Se laver ou se désinfecter les mains avant toute manipulation

Placer le filtre dans la poche du masque avec l’écriture tournée vers l’extérieur

Le filtre doit être placé afin d’occuper tout l’espace de la poche

redflag gif

Prendre le masque par les élastiques extérieurs et les placer derrière les oreilles

Pincer la barrette sur le nez et ajuster sous le menton afin que le masque épouse votre visage

Caractéristiques et conseils d’entretien

Masque REDFLAG

Matière : 84% Polyamide, 16% Elasthanne en tricot industriel 3D
Dimensions : 15 x 29 cm (avec élastique), 18 x 15 cm (partie centrale)
Fréquence recommandée de lavage : Tous les jours
Température de lavage recommandée : 40°

Filtre REDFLAG (Leaf)

Matière : 100% polyester
Dimensions
: 10 x 12 cm
Fréquence recommandée de changement : 1x par semaine
Nombre de filtres conseillé par personne par mois : 4
Traitement : HeiQ Viroblock, solution antimicrobienne et antivirale éprouvée à base de micro-composites d’argent et de vésicules artificielles formées de lipides qui attaquent l’enveloppe du microbe